Menu

lundi 11 août 2014

Pourquoi #GiveUsTheSerum ? Les activistes africains unis contre Ebola



Les blogueurs, activistes, e-citoyens et netizens africains pour la démocratie se mobilisent pour aider les populations africaines à vaincre la maladie d’Ebola.


 
Pourquoi la maladie d’Ebola ne tuerait que des africains ? C’est une question que nous pouvons tous nous poser. Depuis mars, Ebola ravage la population africaine. Jusque-là, aucun traitement pour cette maladie qui pourrait être pire que le SIDA. Il a fallu que de deux citoyens américains soient contaminés pour qu’un « Sérum soi-disant expérimental » les guérit.

« Je pense que nous devons laisser la science nous guider. Et je ne pense pas que nous ayons toutes les informations pour déterminer si ce médicament est efficace », a estimé Barack Obama, à l'issue de trois jours de rencontres avec une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement d'Afrique.

Pourquoi ce Sérum devrait servir que pour des citoyens américains alors que des centaines d’africains perdent la vie à cause d’Ebola ? Pourquoi devant une maladie jusque-là incurable, nous devons continuer de laisser nos frères et sœurs africains mourir alors que qu’un remède pourrait les guérir ? Pourquoi le test sur les américains a été rendu public et utilisé comme argument majeur ? Pensez-vous qu’il y’aurait autant de communication sur ces tests si les experts n’avaient pas la certitude que ça allait fonctionner ? Pourquoi des africains malades qui n’ont aucun issu que la mort, refuseraient de recevoir ce sérum ?

Voilà toute une série de questions que nous devons nous poser. Mais la plus importante est, devons-nous rester attentiste devant ce fléau et regarder impuissant, nos compatriotes africains mourir ?

Si nos chefs d’état devant Obama n’ont pas eu le courage de réclamer ce sérum et d’exiger à l’OMS d’encadrer cela, pour un devoir moral, nous citoyens africains, devons dénoncer cette politique américaine et exiger de Barack Obama et de l’OMS la mise à disposition de ce sérum pour sauver des africains.

C’est pourquoi nous nous adressons depuis ce lundi au monde à Barack Obama, aux autorités américaines mais aussi et surtout à l’Organisation Mondiale de la Santé via les réseaux sociaux avec hashtag #GiveUsTheSerum pour exiger une meilleure prise en charge des malades et un respect des principes de l’OMS.

Selon le Figaro, trois des spécialistes du virus Ebola les plus renommés au monde ont appelé mardi à permettre la délivrance d'un traitement expérimental aux populations d'Afrique de l'Ouest frappées par l'épidémie. 



Ce mouvement n’est ni pour quémander, ni pour mendier un sérum. Il est lancé pour interpeller le monde sur ce qui est en train de se passer. Une santé à deux vitesses pendant que des africains meurent, on préfère se ranger derrière des considérations politiques, économiques et même élitistes. Monde hypocrite !



Pour rappel, ce sérum n’est pas un vaccin, c’est un remède curatif qui a sauvé deux vies américaines.




1 commentaire: